Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire de cette photo :

Aurore boréale en avion
Best flight ever !

Tout a commencé deux semaines plus tôt, lorsque ma chère et tendre et moi-même sommes parti en vacances en Islande et au Canada, pendant 2 semaines. Inutile de vous préciser qu’en tant que photographe, voir et capturer une aurore boréale était un peu l’un des objectifs de ces vacances !

L’Islande

Les 5 premiers jours, nous étions donc en Islande et pendant ces 5 jours, je regardais chaque matin la probabilité qu’une aurore boréale se produise au-dessus de nos têtes le soir même (merci http://en.vedur.is). Sur ces 5 jours, il y a eu 2 jours où la probabilité était forte. Malheureusement, ces 2 soirs, le ciel était totalement nuageux sur des centaines de kilomètres. Nous sommes donc parti de l’Islande sans voir d’aurore boréale.

Le Canada

Arrivés au Canada pour 10 jours, c’est le 10ème jour, au nord de Montréal, sur la côte, qu’un employé de l’hébergement où nous étions (salut Greg !) remarque mon sac photo et mon trépied. Il me dit qu’il fait aussi de la photographie et que ce soir il y a de bonnes chances pour voir des aurore boréales ici, au Canada 😀 . Mais avant, il m’explique comment traverser la forêt pour aller voir le coucher de soleil sur le fjord !

photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-coucher-de-soleil-canada-sunset

photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-coucher-de-soleil-canada-sunset-2

photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-coucher-de-soleil-canada-sunset-3

photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-coucher-de-soleil-canada-sunset-4photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-coucher-de-soleil-canada-sunset-5

Après en avoir pris plein les yeux, nous redescendons toute la forêt qui commence à devenir sombre et froide et nous partons en direction d’un panorama pour voir les aurores boréales.

Une fois sur place, 1 heure et demi d’attente dans la nuit et le froid plus tard, toujours pas d’aurore boréale, on décide de rentrer. En patientant, j’ai quand même fait cette photographie :

photographe-mariage-luxembourg-lorraine-nancy-metz-thionville-voie-lactee-milkyway-canada

On rentre à la maison

Le lendemain, il est temps de repartir pour Montréal pour prendre notre avion retour pour Reykjavik puis Paris. Je me dis que je ne verrai jamais d’aurore boréale et que ce n’est pas pour moi mais comme les vacances étaient cools, c’est sans regret. Jusqu’à cette annonce dans l’avion du pilote qui nous explique tranquillement en anglais : « Si ça vous intéresse, sur votre gauche, il y a une énorme aurore boréale, nous allons rentrer dedans ». Whaaaat ?! Bien sur que ça m’intéresse ! 😀

Il faut avoir accès au hublot de gauche, à 4 places de moi. Il y a une aurore boréale visible à 2 mètres de moi et je n’arrive toujours pas la voir, je suis maudit ! Les personnes (un couple de Canadien et un couple d’Anglais) sentent toute mon excitation, j’explique que je suis photographe et ils me laissent tous gentiment la place. Ils ont essayé de faire des photos avec leurs téléphones, sans succès, je leur ai donc envoyé cette photo par mail, ils m’ont chaleureusement remerciés.

Pour les curieux, une photo comme celle-là doit normalement être réalisée au trépied, mais avec un peu de concentration on peut faire des choses folles à main levée. 1/8s pour cette photo au 35mm (non stabilisé) soit normalement au moins 4 crans en-dessous de la vitesse minimale. Je la remets pour le plaisir. (Et n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter pour être informé de tous les nouveaux articles avant tout le monde : inscription à la newsletter 🙂 )

Aurore boréale en avion
<3